Le lambeau du muscle grand pectoral



Il s'agit du lambeau cutanéo-musculaire le plus utilisé dans les reconstructions ORL.

Il est surtout utilisé en cancérologie après la résection tumoral dans le même temps opératoire.

Une palette du muscle grand pectoral avec la peau pédiculisé sur son pédicule nourricier est levé et se translate au niveau de la région cervicale.

Ce lambeau de reconstruction permet de reconstruire un défect cutanéo-muqueux de la région cervicale et viscérale de la tête et du cou.

C'est un lambeau très fiable quant à sa viabilité.

 

Attention !

Cette image est difficile à visionner pour les personnes non averties.
Vous pouvez choisir de l'afficher

 

 


masquer
Photo archives Dr Golgolab

 

Les séquelles fonctionnelles sont très limitées.

Actualités

  • L’épidémie de grippe touche désormais toute la France

    L’agence Santé publique France relève un taux de consultation des médecins pour syndrome grippal en [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • L’aspirine prévient aussi des cancers

      L’aspirine peaufine ses métamorphoses. La dernière émane d’un grou­pe d’experts américain respecté, le US Preventive [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • Vaccins: adjuvants à base d’aluminium

    Alors que commence la semaine européenne de la vaccination, le récent rapport de l'Académie de [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)