Vaccins: adjuvants à base d’aluminium



Alors que commence la semaine européenne de la vaccination, le récent rapport de l'Académie de pharmacie n'a pas suffi pour rassurer les opposants aux adjuvants aluminiques.

Au premier abord, la consultation engagée par l'Académie nationale de pharmacie a ravi les opposants à l'usage de l'aluminium comme adjuvant (stimulant immunitaire) dans les vaccins. «Vous avez accompli un vrai travail de concertation pour l'élaboration de votre rapport «les adjuvants aluminiques: le point en 2016», écrit Didier Lambert, président d'une association d'entraide aux malades de myofasciite à macrophages (E3M). Voilà pour la méthode, en revanche la conclusion du rapport publié le 26 mars par l'Académie nationale de pharmacie ne satisfait pas du tout l'association.

Car l'Académie «constate que, même si certaines manifestations cliniques sévères ont pu être associées à des injections vaccinales, aucun lien de causalité n'a pu être établi, à ce jour, avec les adjuvants aluminiques, d'autant que ces manifestations paraissent limitées dans le temps (non identifiées avant 1990 et semblant en extinction depuis 2012) et dans l'espace (la France a cumulé la quasi-totalité des cas décrits dans le monde).» ...

Source : Le Figaro

Actualités

  • L’épidémie de grippe touche désormais toute la France

    L’agence Santé publique France relève un taux de consultation des médecins pour syndrome grippal en [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • L’aspirine prévient aussi des cancers

      L’aspirine peaufine ses métamorphoses. La dernière émane d’un grou­pe d’experts américain respecté, le US Preventive [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *