Neuronite ou névrite Vestibulaire



 

Il s'agit d'un tableau de vertiges périphériques aigues.

Clinique :

Il s'agit d'un tableau de vertiges d'installation aigue. Le tableau clinique est parfois précédé de 1( jours d'un infectieux ORL pseudo-grippal.

Il s'agit d'un diagnostic d'élimination.

Il n'y a pas de signe cochléaire associé, pas de trouble auditif, pas d'acouphènes pas de sensation de plénitude de l'oreille.

Les vertiges sont d'intensité variable, variant de simples troubels de l'équilibre associés à des nausées à un état de mal vertigineux violent pouvant durer plusieurs jours.

Les vertiges s'intègrent dans le cadre d'un tableau vestibulaire harmonieux.

Les vertiges disparaîssent progressivement pour laisser place à plusieurs semaines d'instabilité spontanément résolutive.

La Pathogénie :

On pense qu'il s'agit d'une infection virale atteigant le nerf vestibulaire et l'oreille interne.

Examens complémentaires :

Bilan cochléo-vestibulaire : audiométrie + visualo-nystagmographie + potentiels évoqués auditifs.

Bilan biologique.

Traitement :

Traitement symptomatique; antivertigineux et anti-émétif + oxygénateur de l'oreille interne + anti-inflammatoire.

Lever et marche précoce;

Rééducation vestibulaire si récupération retardée ou lente.

Actualités

  • L’épidémie de grippe touche désormais toute la France

    L’agence Santé publique France relève un taux de consultation des médecins pour syndrome grippal en [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • L’aspirine prévient aussi des cancers

      L’aspirine peaufine ses métamorphoses. La dernière émane d’un grou­pe d’experts américain respecté, le US Preventive [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • Vaccins: adjuvants à base d’aluminium

    Alors que commence la semaine européenne de la vaccination, le récent rapport de l'Académie de [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)