Kyste du 2ème arc branchial



Le kyste du 2ème arc branchial encore appelé kyste amygdaloïde est une tumeur bénigne cervicale malformative.

Il se localise au niveau de la gouttière jugulo-carotidienne et il est longtemps considéré par le médecin comme une adénopathie cervicale.

L'accident infectieux ou l'expansion brutale même souvent au diagnostic clinique. Cette découverte peut alors être tardive.

L'infection peut revêtir la forme d'un abcès cervical avec des signes généraux infectieux d'intensité variable.

Le kyste amygdaloïde a un prolongement cervical qui le relie à la région amygdalienne.

L'orifice oropharyngé est rarement visible ou découverte au niveau des replis pharyngés.

Le trajet du tractus kystique croise la paquet vasculaire jugulo-carotidien suivant des trajets variables jusqu'au pharynx.

Le risque d'une dégénérescence cancéreuse intrakystique existe mais rare.

Tout kyste diagnostiqué doit être opéré après et à distance des épisodes infectieux.

Un kyste rapidement évolutif et compressif peut entraîner des sensations de malaise et des bradycardies par une compression rapide et importante du bulbe carotidien. Il a été le cas du patient dont les images figurent dans ce chapitre.

Dans ce cas le kyste peut être ponctionné. Dans l'attente d'une sanction chirurgicale, ce geste soulage le patient.

 

Clichés Scanner et IRM (kyste du 2ème Arc) (Archives Dr Golgolab)

Actualités

  • L’épidémie de grippe touche désormais toute la France

    L’agence Santé publique France relève un taux de consultation des médecins pour syndrome grippal en [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • L’aspirine prévient aussi des cancers

      L’aspirine peaufine ses métamorphoses. La dernière émane d’un grou­pe d’experts américain respecté, le US Preventive [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • Vaccins: adjuvants à base d’aluminium

    Alors que commence la semaine européenne de la vaccination, le récent rapport de l'Académie de [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)