ORL
   

   

 OTO-RHINO-LARYNGOLOGIE
Site dédié à l'information sur les pathologies (O.R.L) Nez, Gorge, Oreille
   et à la chirurgie de la Face et du cou

Accueil
Nez et Sinus oreilles Larynx Cavité buccale Face et Cou  
 
 
   
Adénoïdectomie
 


 Chirurgie plastique
 Chirurgie de l'oreille
 Chirurgie nez et sinus
 Chirurgie de la Thyroïde
 Chirurgie de la parotide
 Chirurgie du cou (autre)
 Chirurgie pédiatrique
 Chirurgie des amygdales
 Chirurgie des végétations
 Chirurgie du Larynx
 Chirurgie cavité buccale
 Chirurgie des cancers
 Chirurgie du ronflement
 Chirurgie cutanée
 Chirurgie Laser

 

 

L'adénoïdectomie est le geste chirurgical qui consiste en l'ablation des végétations adénoïdes.

Les végétations adénoïdes sont des tissus lymphoïdes qui se trouvent en arrière des fosses nasales qu'on appelle le rhinopharynx ou le cavum.

 

L'hypertrophie des végétations adénoïdes et leurs infections peuvent être à l'origine d'obstruction nasale et des répercussions au niveau de l'oreille moyenne et du tympan.

C'est pour cette raison que les interventions chirurgicales des oreilles moyennes des enfants sont souvent associées à l'ablation des végétations dénaoïddes pendant le même temps opératoire.

L'adénoïdectomie est réalisée sous anesthésie générale avec le plus souvent une ventilation au masque facial.

Le petit enfant reste en ventilation spontanée. Il est installé en position déclive (tête vers le bas). Le chirurgien se position latéralement et avec une curette appelée adénotome effectue l'exérèse de ces tissus lymphoîdes.

 

Le chirurgien est synchrone avec l'anesthésiste. Le geste chirurgical suivi le plus souvent de massage tubaire est réalisé pendant que l'enfant se réveille.

Le réveil entraîne une contraction des muscles qui, par contraction, arrête le saignement du geste opératoire.

Chez le grand enfant et l'adulte , l'intubation et une anesthésie conventionnelle sont préférables et envisagées.

Suivant les habitudes, certaines équipes proposent une intubation à tout âge.

Un bilan sanguin conventionnel avec une carte de groupe sont habituellement nécessaires. La réalisation systématique de ce bilan est équivoque.

Les risques bien que rares sont souvent liés à une erreur ou une insuffisance techniquen ou une maladie sous jacente non documentée: - l'hémorragie post-opératoire - blessure du rhinpharynx ou de l'orifice tubaire - luxation atloïdo-axoïdienne.

 

 

 

 

 
 
 
Oto-Rhino-Laryngologie