Carcinome Papillaire de la thyroïde – Le geste chirurgical

Le carcinome papillaire de la thyroïde est une forme différenciée du cancer de la glande thyroïde habituellement de bon pronostic.

L'évolution du carcinome papillaire est lente.

C'est un cancer très lymphophile et le nodule thyroïdien suspect est souvent associé d'emblée à une métastase ganglionnaire qui a amené au diagnostic.

Comme toute thyroïdectomie, la lobo-isthmectomie première donne lieu à un examen extemporané de confirmation histologique avant la totalisation et la poursuite du geste chirurgical:

Pièce de lobo-isthmectomie droite d'un gros nodule de carcinome papillaire.

Le geste chirurgical doit comprendre un curage complet des chaines ganglionnaires cervicales qui répondent à des limites bien précises.

Ce curage latéro-cervicale est associé à un curage récurrentiel et central.

Pièce d'un curage radical modifié jugolo-carotidien droit
emportant l)a chaine ganglionnaire t la veine jugulaire interne.

L'aspect des adénopathies est parfois caractéristique du carcinome paillaire.

Le curage cervical latéral doit emporter toutes la chaine ganglionnaire avec des limites bien précises.

Gouttière vasculaire cervicale droite après curage

La loge thyroïdienne totalement libérée avec les éléments nobles préservées.

Loge thyroïdienne droite après Thyroïdectomie
Loge thyroïdienne gauche après Thyroïdectomie

Dans les formes différenciées du cancer de la glande thyroïde, la chirurgie de la thyroïde est complétée par un traitement complémentaire avec de l'iode radioactif appelée encore l'irathérapie qui est une sorte de radiothérapie interne.

Actualités

  • Coronavirus , mesures simples d’asepsie et de barrière. Espoir traitement !

    Les essais cliniques donnent des résultats prometteurs pour le traitement de l'infection par Covid 19. [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • Le Coronavirus – Covid 19

    Vous êtes tous inquiets devant l'épidémie du Coronavirus qui touche notre pays, vos proches et [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • Coronavirus : la carte de propagation

    Vous trouverez ici ou ici la carte de propagation du coronavirus dans le [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • L’épidémie de grippe touche désormais toute la France

    L’agence Santé publique France relève un taux de consultation des médecins pour syndrome grippal en [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • L’aspirine prévient aussi des cancers

      L’aspirine peaufine ses métamorphoses. La dernière émane d’un grou­pe d’experts américain respecté, le US Preventive [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • Vaccins: adjuvants à base d’aluminium

    Alors que commence la semaine européenne de la vaccination, le récent rapport de l'Académie de [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • Coronavirus , mesures simples d’asepsie et de barrière. Espoir traitement !

    Les essais cliniques donnent des résultats prometteurs pour le traitement de l'infection par Covid 19. En attendant l'homologation et la disponibilité de ces traitements, il convient d'observer des mesures de prévention.

    Beaucoup de sujets vont être touchés par la maladie, prenez les mesures simples et de bon sens que vous connaitriez peut-être pour certains et que je vous rappelle ci-dessous sans se rendre à la psychose mais pour diminuer la contagion.

    1- Ne sortez pas ! Uniquement que par une extrême nécessité.

    Le virus a une très forte contagiosité par une très forte concentration inhabituelle dans les gouttelettes respiratoires.

    Si vous avez un masque, sortez avec un masque. C'est la première mesure barrière pour vous et pour les autres. Toute forme de masque grand public est efficace, chirurgical ou FFP2 ( plus efficace surtout quand vous êtes en atmosphère confiné à risque).

    Durée d'efficacité du masque = 4 heures.

    2- Pour les immeubles à code ou à digicode et avec une porte d'entrée.

    Laissez les portes d'entrée et palière ouvertes dans la journée (8h00-20h00) pour éviter la manipulation des poignées par la population, par les livreurs ou le facteur etc.

    Le virus peut persister sur ceratins supports pendant 24 heures voir plus. (Inox, plastique).

    3-Evitez les ascenseurs pour ceux qui sont en mesure de monter à pieds.

    Privilégier les escaliers si vous pouvez, sans toucher aux parois.

    Le virus peut persister dans l'air pendant 3 heures en suspension. Portez un masque si vous êtes obligés de prendre un ascenseur.

    4- Eviter les fastfood en tout genre sinon il faut les remettre au four pendant 10 minutes à 120° avant consommation. Afin d'éviter la déshydratation, enveloppez les repas dans du papier aluminium ou un sachet hermétique pour four résistant à la chaleur. Cela crée un effet autoclave avec de la chaleur humide qui détruit tout germe.

    5- Pour le pain acheté à l'extérieur, idem, remettez au four 10 minutes en l'enveloppant. La température du four à 100 - 120° C est suffisante.

    Privilégiez le pain de mie à toaster.

    6- pour les fruits à peau ou sans peau, lavez en abondance avant consommation.

    7- Désinfection de surface par un désinfectant classique ou des produits antiseptiques; produit à base de Javel, alcool et tout antiseptique. Le Virus est très fragile et sensible à tout désinfectant.

    Actualités

  • Le Coronavirus – Covid 19

    Vous êtes tous inquiets devant l'épidémie du Coronavirus qui touche notre pays, vos proches et [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • Coronavirus : la carte de propagation

    Vous trouverez ici ou ici la carte de propagation du coronavirus dans le [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • L’épidémie de grippe touche désormais toute la France

    L’agence Santé publique France relève un taux de consultation des médecins pour syndrome grippal en [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • L’aspirine prévient aussi des cancers

      L’aspirine peaufine ses métamorphoses. La dernière émane d’un grou­pe d’experts américain respecté, le US Preventive [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • Vaccins: adjuvants à base d’aluminium

    Alors que commence la semaine européenne de la vaccination, le récent rapport de l'Académie de [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • Le Coronavirus – Covid 19


    Vous êtes tous inquiets devant l'épidémie du Coronavirus qui touche notre pays, vos proches et vos enfants.
    Bien que vous ayez accès à des informations denses et importantes sur Internet, une mise au point me semble nécessaire.
    Le coronavirus est connu depuis plusieurs décennies.

    C'est un virus à capside qui n'est pas un être vivant en soi, et qui n'a pas toutes les structures moléculaires et biologiques d'un être vivant comme une bactérie. Pour survivre et se multiplier, le virus doit intégrer une cellule vivante afin que son ARN moléculaire se réplique.

    Ce virus atteint principalement le règne animal et surtout les oiseaux, mais également les mammifères comme les chauves-souris qui sont un vecteur idéal.
    Il y a plusieurs sérotypes connus du Coronavirus. Celui en cause dans l'épidémie actuelle est Covid-19.
    Il est de la même famille que le virus de SRAS qui était également porté et transmis par les oiseaux.
    Dans un environnement sec extérieur, sa structure ne résiste pas plus de 3 heures sauf sur matériel organique.

    Il très sensible à l'alcool, les antiseptiques usuels, l'au de javel qui l'éliminent rapidement.

    La pathogénie: ce virus Covid-19 provoque chez l'homme un syndrome grippal d'expression variable suivant le terrain:

    - Les enfants présenteraient souvent une forme atténuée pouvant se limiter à un simple rhume et ils sont pour cette raison un principal vecteur de ce virus. Cependant des études récentes semblent remettre en cause le portage asymptomatique par les enfants.

    -Les adultes peuvent également être asymptomatiques ou présenter un syndrome grippal: fièvre, rhinopharyngite, courbatures, toux etc. Le degré d'expression serait variable.

    Le fait essentiel est que dans 15% des cas, les patients infestés peuvent présenter une forme grave d'atteinte pulmonaire avec moins de 2 % de mortalité dans notre pays.

    Cependant ce virus, de la même famille que le SRAS qui a sévi en Asie, représente une forme beaucoup moins grave. Le SRAS provoquait d'emblée des formes graves.

    Nous ne savons pas quel patient peut présenter une forme grave mais un terrain de comorbidité associée type insuffisance pulmonaire, asthme, diabète, hypertension artérielle, insuffisance cardiaque ou hépatique et d'une façon générale, une maladie sous-jacente etc sont des facteurs potentiels de gravité.

    Par ailleurs, les personnes âgées présentent plus de risque du fait d'un organisme plus fragile et d'une capacité pulmonaire moins importante.

    Le problème est que ce virus a une forte contagiosité avec une charge virale importante dans les secrétions et que nous ne disposons pas, ce jour, de traitement médical antiviral ou de vaccin comme pour la grippe afin de contenir l'épidémie.
    De ce fait le nombre de personnes atteintes risquent d'être important.

    La transmission interhumaine se fait principalement par les gouttelettes salivaires ou respiratoires qui contiennent le virus, par les voies respiratoires ou les yeux.

    Le masque seul ne suffit pas.

    De ce fait, la première et principale mesure est l'éviction et des mesures d'hygiène sans céder à la psychose.

    Il faut:

    - Eviter les rassemblements publics et les contacts inter-humains, réunions, écoles, théâtre, cinéma, salle de sports etc. (Dès aujourd'hui).
    - Mettre si possible en quarantaine à la maison les personnes atteintes: chambre individuelle, couverts séparés, lavabo séparé avec une protection par masque pour éviter les gouttelettes salivaires, surtout pour les cas suspects.
    - Se laver fréquemment les mains que vous porteriez au visage après chaque sortie; le plus efficace reste encore et toujours l'eau avec le savon. Si vous portez des gants à usage unique, ils sont à jeter après chaque utilisation ou geste! avec une technique qui est mal maîtrisée par le grand public.
    Le gel Hydro-alcoolique est utile à l'extérieur quand vous ne disposez pas d'eau et de savon.
    - Ne pas se rendre inutilement à l'hôpital ou dans un cabinet médical sans RDV si les symptômes ne sont pas majeurs. Dan ce cas rester à la maison et appeler le médecin traitant.
    -Il est inutile d'effectuer un dépistage systématique pour toute personne suspecte sauf signes évolutifs de la maladie. Des laboratoires privés pourront bientôt se rendre à domicile pour les prélèvements.
    - Il est inutile de faire des stocks d'aliments, par contre lavez bien les fruits avant consommation (même ceux avec peau), laissez reposer à l'extérieur au moins 3 heures les sachets de denrées pour éliminer les contaminations de surface et consommez le moins possible ce qui provient de circuits non contrôlés ou avec des préparateurs sans masque touchant les aliments avec les mains.

    Les mesures de confinement son essentielles. Il ne faut pas sortir de chez soi afin de ne pas être contaminé et de ne pas contaminer les autres.

    En observant ces simples précautions, soyez rassurés et ne cédez pas inutilement à la psychose. Les mesures ont pour but d'enrayer l'épidémie et la pandémie. La gravité est un peu plus élevée que la grippe saisonnière.

    En outre des traitements sont à l'essai à l'institut Pasteur et dans des centres hospitaliers et un vaccin sera disponible dans quelques mois.

    Ces traitements font appel aux antiviraux et antipaludéens déjà existants.

    Tout le corps médical, des étudiants aux médecins retraités et aux infirmières, par l'intermédiaire de l'ordre des médecins ou de leur ordre professionnel, de l'agence régionale d'hospitalisation et des autorités préfectorales, est mobilisé et à pied d'œuvre afin surtout de vous rassurer et de prodiguer les soins nécessaires.
    Il s'agit de mesures de précautions normales qui devraient vous rassurer et, je n'en ai aucun doute, vont nous permettre de traverser cette épreuve que j'espère la moins dure possible dans les meilleurs conditions pour tous.

    La France a toujours su se mobiliser et relever les défis qui se présentaient à elle.

    Dr Golgolab Kouros.

    Actualités

  • Coronavirus , mesures simples d’asepsie et de barrière. Espoir traitement !

    Les essais cliniques donnent des résultats prometteurs pour le traitement de l'infection par Covid 19. [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • Coronavirus : la carte de propagation

    Vous trouverez ici ou ici la carte de propagation du coronavirus dans le [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • L’épidémie de grippe touche désormais toute la France

    L’agence Santé publique France relève un taux de consultation des médecins pour syndrome grippal en [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • L’aspirine prévient aussi des cancers

      L’aspirine peaufine ses métamorphoses. La dernière émane d’un grou­pe d’experts américain respecté, le US Preventive [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • Vaccins: adjuvants à base d’aluminium

    Alors que commence la semaine européenne de la vaccination, le récent rapport de l'Académie de [...] lire la suite

    (Pas de commentaire)

  • index.php