ORL
   

   

 OTO-RHINO-LARYNGOLOGIE
Site dédié à l'information sur les pathologies (O.R.L) Nez, Gorge, Oreille
   et à la chirurgie de la Face et du cou

Accueil
Nez et Sinus oreilles Larynx Cavité buccale Face et Cou  
 
 
   
La labyrynthite aigue
 


 Chirurgie plastique
 Chirurgie de l'oreille
 Chirurgie nez et sinus
 Chirurgie de la Thyroïde
 Chirurgie de la parotide
 Chirurgie du cou (autre)
 Chirurgie pédiatrique
 Chirurgie des amygdales
 Chirurgie des végétations
 Chirurgie du Larynx
 Chirurgie cavité buccale
 Chirurgie des cancers
 Chirurgie du ronflement
 Chirurgie cutanée
 Chirurgie Laser

 

Il s'agit d'une atteinte infectieuse aigue de l'oreille interne.

Le patient présnte des symptomatologies infectieuses avec fièvre, otalgie (douleur oreille) et une altération de l'état général.

Le tableau se manifeste par des signes cochléo-vestibulaires. c'est à dire que le sujet présente des signes de déficience auditive associés à des troubles de l'équilibre.

Bien que rare, cette labyrinthite peut faire suite à une otite moyenne aigue bactérienne. Dans ce contexte l'otite est au premier plan. elle précède habituellement de quelques jours cette complication.

La laabyrinthite peut égelement être consécutive à une infection virale. Le plus connu est le virus de la varicelle zona.

Habituellement cette atteinte virale est très bruyante et constitue ce qu'on appelle un zona otitique de Sicard.

Dans le Zona, le tableau clinqiue peut être associé d'une paralysie faciale et/ou d'une éruption cutanée auriculaire.

Le traitement de la labyrinthite aigue fait appel au traitement de l'infection causale, bactérienne ou virale associé à une corticothérapie + les traitements usuels d'une surdité brusque (vasodilatateur, hémorhéolytique etc).

Le diagnostic viral n'est pas toujours très évident.

Des sérologies peuvent être effectuées. Une augmentation très importante des immunoglobulines peut être évocatrice.

L'imagerie , l'IRM et le scanner peuvent aider au diagnostic en montrant des signes spécifiques.

Le pronostic est en général favorable dans une atteinte bactérienne et plus réservée dans une atteinte virale zostérienne.

Les récupérations peuvent être progressives et tardives.

Enfin notons, le cadre des labyrintites toxiques et virales type ( Coxsackie, HIV ou CMV).

 

 
 
 
Oto-Rhino-Laryngologie